Enfance en Danger

Nous, personnel enseignant et non enseignant de la CSI de Grenoble, membres du Conseil local FCPE et Parents d’élèves, citoyens et habitants de Grenoble, de l'Isère, de Rhône-alpes, vous présentons une pétition relative aux conditions de vie désastreuses impactant sur la santé et les apprentissages de deux élèves allophones italiens de notre établissement : Devid NIKOLIC (13 ans) et Nenad NIKOLIC (14 ans) inscrits depuis la rentrée 2016 en UPE2A 5ème 1 et 4ème 1.

Nous demandons aux autorités compétentes, Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Départemental, Monsieur le Maire de Grenoble, Monsieur le Président de la Métro :
1) d’intervenir au plus vite auprès de cette maman et de ses enfants.
2) pour les loger dignement avec eau chaude et électricité.
3) pour permettre aux enfants de construire dignement leur avenir.
4) pour mettre fin à la souffrance de cette jeunesse massacrée.

Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président du Conseil Départemental,
Monsieur le Maire de Grenoble,
Monsieur le Président de la Métro,


Nous, personnel enseignant et non enseignant de la CSI de Grenoble, membres du Conseil local FCPE et Parents d’élèves, citoyens et habitants de Grenoble, de l'Isère, de Rhône-alpes, vous présentons une pétition relative aux conditions de vie désastreuses impactant sur la santé et les apprentissages de deux élèves allophones italiens de notre établissement : Devid NIKOLIC (13 ans) et Nenad NIKOLIC (14 ans) inscrits depuis la rentrée 2016 en UPE2A 5ème 1 et 4ème 1.

Voici les motifs de la présente pétition :
1) La santé de ces enfants se dégrade depuis septembre (hygiène, maladie, fatigue extrême, malnutrition...)
2) La famille monoparentale : une mère complètement démunie et ses trois jeunes enfants (11 ans, 13 ans, 14 ans) vivent depuis septembre 2016 dans des conditions de vie inhumaines (pas d’eau, pas d’électricité, régulièrement dans la rue sur un trottoir avec leur peu d’effets.)
3) La mère est depuis quelque temps régulièrement amenée aux urgence pour des problèmes de coeur... laissant des enfants extrêmement inquiets pour leur maman et complètement désemparés.
4) Cette famille sans toit lutte chaque jour pour subvenir à ses besoins vitaux.
5) Devid et Nenad sont deux enfants à profil scolaire, volontaires, travailleurs, les premiers mois assidus demandant des devoirs à la maison. Aujourd’hui, ils alternent leur présence à l’école pour rester au chevet de leur mère souffrante. Ils se déscolarisent progressivement depuis plusieurs mois.
6) Ce mois-ci, ils subissent leur sixième expulsion depuis septembre 2016 dans des conditions extrêmement traumatisantes: perte, à chaque expulsion sauvage, de leurs affaires scolaires et du peu de biens qu’ils possèdent (vêtements, ustensiles de cuisine, couvertures...).
7) Ces enfants en très grande souffrance et exposés aux dangers de la rue ont été régulièrement signalés comme enfance en danger par les associations et notre établissement mais rien n’est fait pour les protéger.
8) Aujourd’hui, leur scolarité est devenue chaotique en raison d’un manque de stabilité, et d’une santé physique et psychologique de plus en plus fragile.


Nous demandons aux autorités compétentes :
1) d’intervenir au plus vite auprès de cette maman et de ses enfants.
2) pour les loger dignement avec eau chaude et électricité.
3) pour permettre aux enfants de construire dignement leur avenir.
4) pour mettre fin à la souffrance de cette jeunesse massacrée.

Signer

Diffusez auprès de votre entourage